Si pas moins de presque 8 internautes sur 10 reconnaissent être intéressés par le marketing, ils sont autant à considérer que le nombre d'e-mails commerciaux reçus est trop élevé et atteint même l'insupportable.

Dans son compte-rendu de l'enquête, le cabinet assure que ce sentiment est partagé tant par les hommes que par les femmes et que le niveau maximal acceptable par jour ne dépasse pas 10 sollicitations.

Bien que menacé par un tel démarchage continuel, plus de 57 % des personnes interrogées se disent cependant prêtes à acheter un produit après la réception d'une offre par e-mail.

Mieux encore : 40 % des personnes intéressées se déclarent prêtes à communiquer leurs données personnelles si on leur propose des offres personnalisées.