La pub online à la traîne en Belgique

Le dernier congrès annuel de l’IAB Europe, qui s’est déroulé à Barcelone, vient de livrer tous les chiffres des investissements publicitaires online. La Belgique comptabilise 332 millions d’euros, soit 11% des investissements médias globaux.

Les derniers chiffres de l’Interactive Advertising Bureau regroupant les professionnels du marketing en ligne sont connus ! « L’objectif 10 before 10 » que s’était fixé l’IAB Belgique (atteindre 10% des investissements publicitaires dans les canaux digitaux avant l’année 2010) est désormais atteint, et même légèrement dépassé puisque, selon les chiffres officiels de l’IAB Europe, les annonceurs de notre pays ont investi durant l’année 2010 quelque 332 millions d’euros en espace média dans les divers canaux publicitaires online.

Ce montant correspond à 11% des investissements publicitaires globaux en Belgique. Ces chiffres correspondent à une progression de 13% par rapport à 2009, ce qui propulse l’internet au rang de 3ème média publicitaire en Belgique (très loin toutefois des 40% de parts de marché du média TV).

Rappelons que les chiffres communiqués par l’IAB reflètent davantage la réalité du marché que ceux communiqués par le CIM (ce dernier se base uniquement sur les chiffres bruts avant remises commerciales et réalisés dans le canal display) étant donné qu’ils prennent en compte les investissements publicitaires d’espaces publicitaires en ligne (y compris les commissions versées aux agences médias) de la plupart des canaux digitaux.

Une ventilation par canal média online permet de conclure que le SEM (achats de mots-clés sur les moteurs de recherches et donc essentiellement Google) représente le 1er segment du marché publicitaire sur l’internet, avec environ 122 millions d’euros investis par les annonceurs. Le second canal digital est désormais détenu par les petites annonces et annuaires divers (Pages d’Or, Truvo) qui s’arrogent 34% des budgets médias, alors que l’achat de bannières publicitaires sur les sites (display) doit désormais se contenter d’une troisième place avec 29% du gâteau.

Sur le plan international, le marché belge reste toujours en retrait par rapport aux progressions réalisées par les pays voisins. En effet, la moyenne des 25 pays européens sondés par l’étude IAB a progressé davantage (+15,3% soit 17,7 milliard d’euros) que la Belgique : la part de la pub online dans le média mix publicitaire européen est de 18%, une moyenne plus élevée que les 11% du marché belge.

Notons que le web est devenu le premier média publicitaire en Grande-Bretagne (28,7% soit 4,8 milliard d’euros), au Danemark et aux Pays-Bas.

L’étude IAB permet également de conclure que la marché européen de la publicité en ligne a retrouvé son rythme de croissance (à 2 chiffres) d’avant la crise, dopé par les nouveaux médias sociaux et la pub sur les appareils mobiles.