7 conseils pour éviter les erreurs d’une prospection par les réseaux sociaux

Faites vous partie de ces décideurs qui ne se demandent plus pourquoi prendre place sur les réseaux sociaux mais plutôt comment y aller, y rester et y faire du business ? Cet article vous explique les 7 étapes élémentaires pour développer l’environnement de votre société sur un réseau social, interagir tout en maintenant le cap, avec cet environnement et réaliser vos objectifs.  

1) QUI : définir qui vous êtes et à qui vous souhaitez être présenté :

Les réseaux sociaux sont fréquentés par de vraies personnes. Ce ne sont pas des robots d’indexation. Elles parlent entre elles. Comme dans toutes démarche de communication, vous devez définir votre identité et l’image qui la symbolise ; avoir une stratégie de ciblage et connaître les attentes de celles et ceux à qui vous souhaitez vous adresser.  

2) QUOI : Ecouter les conversations, détecter les centre d’intérêt et les besoins du marché :

Dotez-vous d’une grille d’écoute par rapport à votre marque, à celle de vos concurrents, aux mots clés par lesquels les besoins de votre marché s’expriment. Détectez les tendances, les interrogations, les insatisfactions… vous pouvez vous servir, outre http://www.google.fr/alerts, des solutions suivantes :

3) OU : repérer les lieux où votre présence est indispensable :

Les réseaux sociaux sont nombreux ayant chacun des spécificités bien distinctes. Autant aujourd’hui une présence sur Facebook et Twitter paraît indispensable, autant le choix des réseaux supplémentaires doit être fait selon une stratégie prédéfinie. Les outils mentionnés ci dessus, vous aideront sans doute à identifier les réseaux où vos cibles clients, leurs paires et prospects sont plus présentes et où ils s’expriment plus souvent. Une fois le ciblage des réseaux réalisé, il convient de concentrer votre effort d’écoute sur les problématiques des personnes (cibles) à qui vous souhaitez vous adresser.

4) POURQUOI : identifier les raisons qui justifient votre participation aux réseaux :

 Portez votre attention sur les préoccupations exprimées par les parties prenantes à votre réseau. Repérez les thèmes récurrents, les questions fréquentes, les idées émises et

bien sur, sans oublier les zones d’ombre, l’absence d’interrogations, d’interventions sur certains aspects des produits et services fournis par vous et vos paires. Cela peut être une opportunité pour y apporter un contenu profitable pour vous mais avant tout, utile et bénéfique à l’ensemble de la communauté.

5) QUAND : mettre en place un planning :

 Grâce aux écouteurs posés sur les réseaux, les informations vous parviendront automatiquement. A défaut de disposer du personnel dédié à la gestion et à l’animation du réseau, vous devez vous organisez pour assurer la réactivité et surtout la régularité des interventions et des réactions. Il est essentiel que vous définissiez un planning qui tient compte des jours et des heures où les interventions de votre cible sont les plus fréquentes. De cette façon vous pouvez engager la conversation avec plus de monde et paraître réactif malgré une présence discontinue sur le réseau.

6) COMMENT : Comment susciter l’intérêt et impliquer :

 Dans les échanges avec les membres du réseau, portez votre attention sur la manière dont les personnes interagissent, détectez la culture du réseau. Les mots employés dans les échanges et les actions des uns et des autres révèlent les opportunités pour fournir un contenu à valeur ajoutée, adaptée aux attentes.

Servez vous des sites tel que http://www.ask.com/popular-questions (en anglais) ou http://fr.answers.yahoo.com/ pour découvrir les questions et préoccupations du moment relatives à votre secteur d’activité, à vos produits ou service pour produire un contenu qui aura une grande chance d’être partagé.

Surveillez les réponses et les réactions qui suivent votre intervention. Soyez courtois. Répondez aux « attaques » si besoin, par les preuves. Les remarques et les commentaires vont vous fournir des indications pour faire évoluer vos interventions et définir vos prochaines actions. La règle d’or est de prendre part aux conversations pour y contribuer de manière créative, déclencher l’intérêt des membres du réseau et les motiver à réagir. Des phrases du type : « que pensez-vous de… ? » appellent aux réactions. Découvrez les attentes en soumettant des questionnaires à votre communauté. Vous pourrez les encourager et les motiver à y répondre à l’aide par exemple des offres promotionnelles.

7) FAITES-VOUS recommander :

Identifiez les personnes qui peuvent vous aider à vous faire connaître. Il existe des personnes influentes sur chaque réseau. Ce qu’elles racontent, ne laisse pas les membres du réseau indifférents. Les motiver pour qu’elles parlent de vous n’est pas une tâche facile. Cependant, en expliquant les étapes de 1 à 6, vous réussirez à identifier les bonnes personnes, engager une conversations avec elles et les amener à recommander vos contenus. Sur Twitter, vous pouvez vous servir des outils suivants pour identifier les personnes influentes de votre secteur d’activité, de votre région,…

http://search.twitter.com/advanced ou http://twitdir.com/search_lite.php

 

FAITES LE SAVOIR : l’étape essentiel mais souvent oubliée

Qui parmi vos clients et combien d’entre eux savent que vous avez une existence sur les réseaux sociaux ? Faites l’inventaire des moyens de communications où vous pouvez faire la promotion de votre présence et intervention sur les réseaux sociaux : signature d’email, signature de vos commentaires sur les billets publiés, sur des blogs, des forums, etc… entête de vos courriers papier, flyers, signalétiques et bien sur votre site web… intégrez les outils interactifs fournis par les réseaux sur toutes les pages de vote site. Motivez votre cible à se joindre à vous sur le réseau en proposant des offres réservées aux 100 premiers par exemple.

 

 


Source : http://www.aziz.fr/articles/comment-utiliser-les-reseaux-sociaux.pdf